Le terme “washoku” désigne la gastronomie traditionnelle japonaise. Outre les plats eux­-mêmes, ce terme englobe un ensemble de traditions culinaires. Des règles et rites liés aux repas jusqu’à l’agencement de l’espace où ils se dégustent. Maison Wabi-Sabi vous invite à déjeuner pour découvrir la beauté de la Cuisine Japonaise.


La nommer Washoku

Dans le monde de la gastronomie. Pour beaucoup, la cuisine japonaise évoque peut-être d’abord les sushis ou plutôt Nigirizuchi 握り寿司. Même si vous en connaissez la forme, savez-vous que certains poissons pêchés au chalut ne sont pas adaptés, ou que la façon de couper le poisson cru influera sur leur saveur.

La cuisine japonaise est un univers à part entière. On vous donnera une vue d’ensemble de ce qu’on appelle le “washoku”. Les divers types de mets et de styles culinaires, des plus traditionnels aux plus modernes.

Vous comprendrez certainement les raisons pour lesquelles la cuisine japonaise est savoureuse et diététique. L’eau, par exemple, en est une des bases de la saveur de la cuisine japonaise. Le Japon, archipel entouré par la mer, est une île verdoyante qui jouit d’abondantes pluies.

C’est aux cours d’eau qui arrosent le territoire qu’on doit les superbes paysages de rizières, les produits frais, le “dashi”, le “sake” (sans accent s’il vous plaît) ou encore les aliments fermentés.

Reconnaissante envers la nature dans son entier, la cuisine japonaise sait tirer toute leur saveur des ingrédients. Respecter les produits qui lui sont offerts parce qu’ils lui font don de leur vie. Elle les utilise en entier, sans rien gâcher. La gastronomie japonaise est une culture culinaire respectueuse de son environnement, basée sur une démarche spirituelle de communion avec la nature.

L’Harmonie visuelle entre la vaisselle (laque ou poterie, bois ou bambou) et les mets. La sensation des baguettes et des plats sous vos doigts mais aussi par vos 5 sens.

Source des photos : ikyu.com