Euan CRAIG - Portrait

Euan CRAIG ユアン・クレイグ

(1964-)

Originaire de Melbourne en Australie, Euan CRAIG est Artiste céramiste 陶芸家 au Japon. Il rencontre l’art céramique à l’âge de 14 ans. En 1985, il obtient son diplôme du Département de Design d’Art Céramique de l’Université de Bendigo (aujourd’hui Université de Latrobe). Il crée son propre atelier et devient indépendant.

Arrivé au Japon en 1990, il devient disciple de Tatsuzō SHIMAOKA 島岡 達三 (1919-2007), un trésor national vivant. En 1994, il a construit un four à bois dans la ville de Mashiko, préfecture de Tochigi.

En 2011, il a déménagé dans la ville de Minakami, préfecture de Gunma. En 2012. Il construit un four à bois et continue son métier à ce jour.

 « La vaisselle japonaise traditionnelle qui respecte la beauté de l’usage, je souhaite diffuser sa profonde sagesse et son esprit. » – Euan Craig

“Chaque Utsuwa est une œuvre d’art originale fabriquée à la main ; pas deux sont les mêmes. Ils sont nés d’une collaboration entre la main de l’artiste et les forces de la nature. Tout mon travail est cuit au feu de bois et, à travers le caprice de la flamme, le motif des clignotements écarlates, des marques de jonc et des dépôts de cendres de bois varie d’une pièce à l’autre. J’espère que vous comprenez et appréciez cette sérendipité qui exprime la voix de la nature dans l’art de la main humaine.”

“Je pensais pouvoir entretenir ma curiosité intellectuelle pour le reste de ma vie si je choisissais ce que j’aimais, ce que je devais apprendre tout le temps, car j’avais besoin d’utiliser mon corps et mes connaissances sans difficulté.”

“À l’âge de 14 ans, j’ai découvert l’art de la céramique comme quelque chose dont j’avais besoin et j’ai appris la géologie, les sciences, les mathématiques, l’art, l’histoire de l’art, l’administration des affaires et la philosophie. Je prendrais ma retraite à l’âge de 90 ans, et après cela j’espère pouvoir faire de la céramique comme passe-temps.”

Euan CRAIG - Exhibition
Euan CRAIG - Réflexion

Il vit actuellement dans une vieille maison folklorique où la vie est à l’ancienne : grandes poutres, sols en terre battue et irori (foyer traditionnel pour le chauffage) et vit sur une terre riche de nature, entourée par sa femme et ses 4 enfants. Parfois, il donne la priorité à sa famille et son travail est secondaire, il ne peut donc pas s’offrir le luxe qu’il dit, mais il vit heureux avec sa famille.

“Je ne suis qu’un potier, fabriquant des pots pour servir de la nourriture à mes proches. Mais chaque pot incarne cet amour, nourrit et enrichit leur vie, et la fabrication des récipients nourrit et enrichit la mienne. Tout comme chaque jour est nouveau et unique, les pots que je fabrique le sont aussi, et il n’y a pas de fin à l’émerveillement et à la joie de cette découverte.”

Vivre au quotidien avec la nature : des plats de légumes sauvages qui annoncent l’arrivée du printemps, des plats froids d’été qui apportent de la fraîcheur et des plats chauds qui se nourrissent de légumes racines en automne et en hiver. Chaque récipient approprié apporte du plaisir aux yeux et enrichit l’heure du repas.

Il a été fasciné par les vases japonais et la profonde culture spirituelle enracinée en eux. Euan a découvert le mouvement japonais Mingei lorsqu’il était à l’université. Il est venu au Japon parce qu’il était fasciné par cette philosophie de vie.

“Dans le mouvement Mingei, je pensais que” la beauté pour l’usage “, c’est-à-dire” la beauté est dans les nécessités quotidiennes utilisées dans la vie quotidienne.”

“S’il y a de la beauté dans la vie de tous les jours, la vie elle-même devient “beauté” et vie. Elle sera riche. Je pense que l’attitude consistant à rechercher la beauté dans ce que vous utilisez dans la vraie vie est vraiment merveilleuse.”

« Fabriquer des récipients faciles à utiliser pour ceux qui les utilisent et qui finiront par dialoguer avec les plats qui sont servis dans les récipients. J’ai également appris que des récipients faciles à utiliser et beaux sont créés à partir de l’attitude mise dans le travail soigné de chaque processus »

Euan CRAIG - Tour de potier et outils

“Il n’y a pas de frontières entre l’art et la science, les mathématiques et le langage, le travail et les loisirs, car ce sont tous des moyens qui se chevauchent par lesquels nous nous efforçons de comprendre nos vies et notre place dans le monde.

J’ai choisi de devenir potier parce que, de toutes les carrières sur la liste, c’était la seule que j’ai pu trouver qui puisse tisser toutes les fibres éparses de ma vie effilochée en un seul fil.

C’est, littéralement, la façon la plus terre-à-terre d’embrasser le sublime, de faire partie des forces de la nature, de prendre la terre et l’eau, l’air et le feu, et de donner une nouvelle expression à la beauté du monde.

Partager cette passion avec les autres à travers le toucher de la main sur l’argile, à travers la saveur et le parfum du partage de la nourriture, à travers l’art de vivre simplement.”

“Il n’est pas exagéré de dire que les potiers ont un impact négatif sur l’environnement naturel chaque fois qu’ils allument un four. J’ai conçu et construit mon four, en espérant le réduire au minimum. Au lieu d’utiliser du gaz ou du kérosène, au lieu de couper du bois, vous pouvez utiliser des déchets pour la cuisson dans le four.

Je donne une copie à tous ceux qui veulent un plan pour ce four. À ce jour, de nombreuses personnes ont construit ce four dans divers endroits du monde.”

Euan a organisé de nombreuses expositions individuelles et collectives, a enseigné dans des ateliers et des écoles et a réalisé des présentation lors de conférences et de forums d’art au Japon, en Australie et au Royaume-Uni.

Il a également écrit de nombreux articles pour des magazines de céramique en Australie, aux États-Unis et en Europe. Il a été présent dans des programmes télévisés japonais : Begin Japanology, Wafu-sohonke, Tokoro-san-no-Nippon-no Deban, News Every et Journeys in Japan sur NHK.

Euan CRAIG - Four après cuisson
Euan CRAIG - Après la cuisson

Euan CRAIG en 5 dates importantes :

1990 : Déménagé au Japon.

1991 : Apprenti de Tatsuzō SHIMAOKA 島岡達三 (1919-2007), trésor national vivant, Mashiko, préfecture de Tochigi.

1994 : Création d’un four à poterie et à bois indépendant, Mashiko, préfecture de Tochigi.

2000 : Déménagement du four et de l’atelier à Ichikai, préfecture de Tochigi.

2011 : Déménagement du four et de l’atelier à Minakami, préfecture de Gunma.

La conception de four Eco-Wood d’Euan CRAIG est utilisée dans de nombreux pays à travers le monde.

Source des photos et des textes : Euan CRAIG, résumé par Yann san

Collection NATSU 2022 - Euan CRAIG
Collection NATSU 2022