Tsugaru-yaki ou la poterie de Tsugaru est fabriquée dans la ville de Hirosaki, dans la préfecture d’Aomori, de la région du Tōhoku, sur l’île de Honshū. Maison Wabi-Sabi vous raconte l’histoire du four N°1, de la carte des 100 fours japonais visible dans le livre “Connaître et réaliser la Céramique Japonaise“.


Poterie de Tsugaru – Tsugaru-yaki – 津軽焼


Entre 1688-1703, Nobumasa TSUGARU 津軽 信政 (1646-1710) est le 4ème seigneur féodal du domaine de Tsugaru. Il voulait que le domaine d’Hirosaki atteigne l’autosuffisance de la poterie et de la porcelaine, il a donc invité Hirashimizu SAN EMON d’Edo.

Pour tester si la poterie et la porcelaine peuvent être produites à Tsugaru, ils ont demandé à SETOSUKE, un maître artisan renommé, de fabriquer de la porcelaine en utilisant l’argile que SAN EMON avait recueillie. Ils conclurent des résultats qu’il était parfaitement possible de produire de la poterie et de la porcelaine.

Ils ont invité l’artisan des théières, KYUBEI, et d’autres de la ville d’Edo, puis ils ont établi des fours à Teramachi et au village de Shimizu. A l’époque du clan Tsugaru (1589-1871), cette poterie était destinée à la décoration d’intérieur et aux objets du quotidien (Utsuwa).

Tsugaru-yaki trouve ses origines dans quatre types de poterie : Hirashimizu-yaki, Osawa-yaki, Shitakawara-yaki et Akudo-yaki.

Pendant la période Meiji (1867-1911), avec l’expansion du système ferroviaire, d’autres types de poterie ont été introduits dans la préfecture Elle a disparu pendant un certain temps pendant la période Taisho (1911-1925). Cependant, Tsugaru-yaki a regagné en popularité pendant la période Shōwa (1925-1989) et est toujours utilisée aujourd’hui.

Cette technique de poterie utilise pleinement les caractéristiques naturelles de la région. Le sol local et la glaçure fabriquée à partir de la cendre d’écorce de pommier ainsi que la glaçure lumineuse et cuivrée du nom de Tenmoku. Cela créé des poteries aux couleurs simples mais attrayantes, avec un charme distinctif qui exprime la terre de Tsugaru.

Source des photos : tsugaruyaki.com