Tatenoshita-yaki ou la poterie de Tatenoshita est fabriquée dans le domaine de Sōma, dans la préfecture de Fukushima, de la région du Tōhoku. Maison Wabi-Sabi vous raconte l’histoire du four N°7, de la carte des 100 fours japonais visible dans le livre “Connaître et réaliser la Céramique Japonaise“.


Poterie de Tatenoshita – Tatenoshita-yaki – 館ノ下焼


Il existe de nombreux fours à travers le Japon qui sont inconnus de beaucoup à l’intérieur et à l’extérieur du Japon. Tatenoshita-yaki fait partie de nombreux fours moins connus, dans la préfecture de Fukushima et est situé au nord-ouest du château de Sōma Nakamura.

Au four de la ville de Sōma, dans la préfecture de Fukushima, il n’est maintenant utilisé que pour cuire des pièges à poulpes et des tuyaux en terre cuite non émaillés. Une découverte à la fin de la période Edo et au début de l’ère Shōwa (1926-1989) a révélé qu’il fabriquait des utsuwa

L’âge du four n’est pas très clair. Il existe une théorie selon laquelle Sama, un serviteur d’Ōbori Sōma-yaki, s’est entraîné dans ce four de Kannoshita. Il semble donc que le four ait été ouvert avant l’époque Genroku (1688-1704). Il semble que ce soit un four populaire qui a commencé lorsque les vassaux, du surintendant, du seigneur féodal Okada SŌMA ont réalisé des fours pour cuire des Utsuwa, comme activité secondaire près de Sōma Nakamura.

Il s’agit d’une technique différente de Sōma-yaki dans la même ville. Elle est fabriquée par une méthode de poterie similaire à Tsutsumi-yaki dans la ville de Sendai, préfecture de Miyagi. La technique consistant à verser le blanc de son (meunerie) dans la glaçure de fer. Le fer et le blanc de son montrent divers changements en fonction de l’état du four. Ce qui est très intéressant.

Les poteries de Tatenoshita-yaki comprennent des produits divers du quotidien tels que des grands pots, des bouteilles de saké et des pots de fleurs, qui ont tous un style traditionnel et très robuste.

Actuellement, Fukumi Konno 今野福身 et Jirō Shiga 志賀二郎 viennent d’un four de l’ancienne ère féodale qui a commencé après la guerre. Ils ne cuisent que des pots de fleurs non émaillés et, selon la saison, des pièges à poulpes et des tuyaux en terre cuite.

Source des photos : senyudo.com