Sodeshi-yaki ou la poterie de Sodeshi est fabriquée dans la préfecture de Shimane, de la région du Chūgoku. Maison Wabi-Sabi vous raconte l’histoire du four N°51, de la carte des 100 fours japonais visible dans le livre “Connaître et réaliser la Céramique Japonaise“.


Poterie de Sodeshi – Sodeshi-yaki – 袖師焼

Sodeshi-yaki sont des poteries fabriquées dans la ville de Sodeshi, dans la ville de Matsue, préfecture de Shimane. En 1877, Tomoichi ONO a créé un four et fabriqué des Utsuwa, après s’être formé aux fours de Fujina, Rakuzan et Hoeizan.

Après avoir visité les lieux importants de l’industrie de la céramique, notamment Kyōto, Seto et Arita. Il a créé une poterie élégante, qui a une apparence différente de celle de Fujina-yaki, et l’a nommée Matsue-yaki ou Isode-yaki.

En 1926, le nom a changé en Sodeshi-yaki comme suggéré par Kōun OHARA 小原光雲) (1880–1938), le dirigeant de l’école d’Ikebana « Ohara-ryū 小原流 ». À l’époque, ils produisaient principalement des vases pour la composition florale et ouvraient des boutiques dans tout le pays.

Sous la direction de Sōetsu YANAGI. Toshiro, 3ème génération du four, s’est formé auprès de Kawai KANJIRŌ, Shōji HAMADA et Bernard LEACH, permettant à Sodeshi-yaki de laisser derrière eux une tradition bien distincte sur la poterie de tous les jours.

Shinya ONO, 4ème génération, a repris le four et fabrique de la poterie avec sa famille, en utilisant de l’argile et des matières premières locales pour fabriquer des Utsuwa solides, simples et faciles à utiliser.

Sodeshi-yaki, qui possède une histoire de plus de 130 ans, crée de nouvelles expressions avec le temps en fonction de l’évolution des modes de vie. Autrefois, les Utsuwa aux couleurs foncées qui étaient familiers aux salons et aux tables à manger de style japonais, étaient le courant dominant. De nos jours, des couleurs plus vives sont utilisées pour assortir les styles occidentaux et japonais.

Les principales productions sont de la vaisselle, des services à saké, des services à thé, des vases, et des œuvres utilisant différents sols tels que l’argile rouge.

Carte de situation du four de Sodeshi

Source des photos : piroleikki.co.jp