Shizutani-yaki ou la poterie de Shizutani est fabriquée dans la préfecture d’Okayama, de la région du Chūgoku. Maison Wabi-Sabi vous raconte l’histoire du four N°53, de la carte des 100 fours japonais visible dans le livre “Connaître et réaliser la Céramique Japonaise“.


Poterie de Shizutani – Shizutani-yaki – 閑谷焼

Shizutani-yaki fait référence à la poterie de Shizutani, district de Wake, province de Bizen (actuellement Shizutani, Bizen-cho, district de Wake, préfecture d’Okayama).

Au cours de l’ère Kanbun (1661-1673), le seigneur féodal Ikeda MITSUMASA fonda l’école Shizutani dans cette région et installa un four dans les montagnes de Shizutani pour fabriquer des tuiles. Le four est divisé en 2 petits fours d’une longueur totale d’environ 9 m.

La caractéristique est similaire à Imbe-yaki, et la couleur est blanche ou jaune pâle.

On pense également que Ninsei NONOMURA 仁清(1648-1690) a été invité de Kyōto, et les potiers d’Imbe (Chojuro, Chozaemon, Chozaburo, Rihei, Kichiemon) ont travaillé comme assistants pour fabriquer des récipients sacrés.

Durant les 10 premiers mois, Ninsei a eu du mal à s’habituer à l’argile dure qui nécessitait une forte puissance de feu. Il aurait utilisé la terre près de Katayama (Bizenmachi). Les produits de ce four sont également appelés Shiro Bizen. Il a été aboli en 30 ans.

Le four est devenu un mémorial désigné par la préfecture d’Okayama, le 27 mars 1959. L’ancienne école Shizutani, est la plus ancienne école publique du monde. C’est un monument historique qui est également honoré en tant que premier site patrimonial japonais.

Carte de situation du four de Shizutani

Source des photos : Photo de l’ancienne école Shizutani par Yas OOSATO pour travel.co.jp / sajiro.com

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *