Shinjō-yaki ou la poterie de Shinjō-higashiyama est fabriquée dans la ville de Shinjō, dans la préfecture de Yamagata, de la région du Tōhoku. Maison Wabi-Sabi vous raconte l’histoire du four N°4, de la carte des 100 fours japonais visible dans le livre “Connaître et réaliser la Céramique Japonaise“.


Poterie de Shinjō-higashiyama – Shinjō-yaki – 新庄東山焼


Higashiyama est le nom commun de la région vallonnée de la partie orientale de la ville de Shinjō dans la préfecture de Yamagata, où le village est recouvert d’une épaisse couche d’argile. Yahei WAKUI, le fondateur de la poterie Higashiyama-yaki, était un potier d’Echigo, qui tomba amoureux de l’argile du potier de Higashiyama alors qu’il parcourait la région en tant qu’apprenti. Il ouvrit le four en 1841 (époque Tenpō 1831-1845) en tant que four officiel pour le clan Shinsho TOZAWA.

En raison des caractéristiques de la poterie : sa solidité et sa résistance à la rupture, plus elle est utilisée, plus sa texture augmente. La caractéristique de Higashiyama-yaki est le « glaçage au concombre de mer ». Ces œuvres d’art fonctionnelles ont une mystérieuse beauté bleu pâle. Higashiyama-yaki présente du Namako-yu (glaçage) bleu clair dont la couleur est décrite comme la couleur de l’ombre tombant sur la neige dans la région de Dewa (préfecture de Yamagata).

Des produits qui répondent aux besoins de la société moderne avec la conviction de créer de la poterie conviviale, en fabriquant une large gamme de vaisselle, des vases et des ustensiles à thé, des tuiles pour la construction, avec une utilisation dans l’agriculture et l’industrie. Également engagés dans la recherche et la production de briques qui purifient la qualité de l’eau, conformément aux problèmes environnementaux.

Sōetsu YANAGI 柳宗悦 (1889-1961), qui a fondé le mouvement Mingei 民芸運動 (Mingei est un mot inventé par YANAGI san qui encourageait à utiliser des objets familiers (Utsuwa) dans la vie quotidienne des gens ordinaires), a fait l’éloge du savoir-faire de ces pots en terre.

Le propriétaire actuel est la 6ème génération du four, Masakazu WAKUI, produit Muyu-yakishime et Konoha-tenmoku qui sont modelés sur des œuvres traditionnelles.

Sources des photos : higashiyamayaki.co / city.shinjo.yamagata.jp