Poterie de Shimoda – Shimoda-yaki – 下田焼

Shimoda-yaki ou la poterie de Shimoda est fabriquée dans la ville de Konan et de Kōsei, dans la préfecture de Shiga, de la région du Kansai. Maison Wabi-Sabi vous raconte l’histoire du four N°31, de la carte des 100 fours japonais visible dans le livre “Connaître et réaliser la Céramique Japonaise“.

Shimoda-yaki, de la semi-porcelaine, auraient commencé au milieu de la période Edo (vers 1750) lorsque les villageois vivants dans la région de Shimoda (actuelle ville de Konan et de Kōsei) auraient découvert de l’argile blanche de haute qualité et adaptée à la céramique, à Kagamiyama (actuellement la ville de Ryūō) exactement.

La production de poterie a été active jusqu’au début de la période Meiji, et les potiers avec plus de 12 potiers à leur apogée ont également été poussés à la production de masse, après la période Meiji. Les fours ont progressivement été abandonnés les uns après les autres et surtout en raison de la mort du dernier potier Yasuzo YAMANAKA, en 1989.

Après la mort de YAMANAKA, son apprentie Hajime KOSAKO (1963-) fabriquait de la poterie au temple de la ville de Konan, puis à la demande de la ville de Kōsei, il a commencé à se préparer à la restauration des céramiques de Shimoda. En 1994, le four a repris pour la première fois en cinq ans, et la fameuse couleur « Gosu » est réapparue. Elle se caractérise par un motif rustique et une couleur bleu indigo profonde. Son goût simple est parfait pour un usage au quotidien.

La production est majoritairement des objets de tous les jours, tels que des lampes en céramique, des plateaux, des tasses à thé, des bols à thé, etc. La ville a créé une salle d’artisanat traditionnel pour préserver et développer l’artisanat traditionnel de Konan.

La poterie d’Omi Shimoda est la seule poterie qui a hérité de “l’Omi Shimoda-yaki” et se poursuit depuis environ 1750, et est fabriquée de tout cœur une à une. Elle a été reconnue comme artisanat traditionnel par la préfecture de Shiga.

Carte de situation du four de Shimoda

Source des photos : shimodayaki.com