Izumo-yaki ou Rakuzan-yaki est fabriquée dans la préfecture de Shimane, de la région du Chūgoku. Maison Wabi-Sabi vous raconte l’histoire du four N°58, de la carte des 100 fours japonais visible dans le livre “Connaître et réaliser la Céramique Japonaise“.


Poterie d’Izumo ou Rakuzan – Izumo-yaki 出雲焼 ou Rakuzan-yaki 楽山焼

Sur la carte des 100 fours, le four d’Izushi est situé dans la région d’Izumo, non loin de Matsue, dans la préfecture de Shimane. Je ne trouve rien sur Izushi-yaki de la ville d’Izumo. Je vais donc vous parler de la poterie d’Izumo ou poterie Rakuzan.

Le four a été ouvert à l’époque de Naomasa MATSUDAIRA, le fondateur du domaine de Matsue. Izumo-yaki est né lorsque le potier de Hagi (préfecture de Yamaguchi), Gonbei KURASAKI, a construit un four, en 1677, à la demande de Tsunataka MATSUDAIRA, le seigneur féodal de la 2ème génération du clan Matsudaira. Gonbei était un frère cadet de haut rang de Lee Kei, une personne naturalisée de Corée.

Ce four a duré jusqu’à la 4ème génération, après quoi il a été aboli. En 1786, le seigneur féodal de la 7ème génération Fumai MATSUDAIRA a ordonné à Sadamasa NAGAOKA SUMIEMON de reprendre l’activité du four. Il est excellent dans la poterie pour le thé et est devenu la 5ème génération de Rakuzan-yaki.

Izumo-yaki était également connu sous le nom de Rakuzan-yaki à l’époque Meiji (1868-1912). Elle peut également être utilisée pour désigner la céramique de Shimane : Rakuzan, Fujina et d’autres types de la région

Rakuzan-yaki est un four situé dans un coin du parc Rakuzan à Nishikawatsu-cho, dans la ville de Matsue. Rakuzan-yaki est également appelé Oyama-yaki où se trouvait la villa du seigneur féodal depuis Tsunataka MATSUDAIRA. Rakuzan-yaki étaient également appelées Miyama-yaki.

Actuellement, la 11ème génération de Rakuzan-yaki, Kuken NAGAOKA et Kukyo NAGAOKA, perpétuent la tradition. Il est apprécié des potiers de thé, en particulier des maîtres du thé d’Irabo.

Carte de situation du four d'Izumo

Source des photos : gallery-kurimoto.co.jp / enshu-kiho.com

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *