Cyril DENNERY - Portrait

Cyril DENNERY

(1984-)

Originaire de Boulogne-sur-mer, dans le Pas de Calais. Famille d’ingénieurs du coté de son père, et une famille d’ouvrier du nord de la France, dans le métal, du coté de sa mère.

“Je crée des maquettes en modèle réduit à partir de 8 ans, et je reprends le train électrique, jouet de mon père, à l’âge de 11 ans. Jusqu’à rentrer en architecture, je crée dans cet univers, entre modélisation plastique et électronique. Je développe mes compétences de conception et de création pendant mes 7 années d’architecture à paris, travaille un an en agence.”

“À 25 ans, je pars en Angleterre pour un cursus court en art et design. C’est pendant cette année que je rencontre la céramique par hasard. Mon tuteur en cours d’art est un ancien potier, et il me recommande les références de maitres japonais dont le travail capte l’essence cosmique de l’univers. C’est le coup de foudre, et je mets toutes mes compétences acquises au service de la création céramique, en découvrant cette pratique sous l’angle de la tradition asiatique.”

“En autodidacte, je travaille d’emblée les matières locales, la terre et les cendres en essayant de capter l’intemporalité des matières organiques dans mes créations, tournant sur un tour à pied, et créant mes propres émaux.”

“Je suis artisan d’art. Le fait que je ne peux pas déléguer une seule étape des objets que je crée atteste d’une démarche particulière, une attention créative de tous les instants. Je travaille principalement les objets utilitaires, et les assiettes en particulier pour des restaurants gastronomiques depuis 10 ans. Je commence à travailler avec une galerie pour une production exclusivement artistique, mais principalement, je pense que mon travail est à la croisée des chemins.”

Cyril DENNERY - Style1
Cyril DENNERY - Poste de travail

“J’étais entièrement autodidacte. Mais aujourd’hui il y a youtube, la quantité d’informations est énorme, et de grands noms de la poterie tiennent des chaines très fournies. J’ai beaucoup suivi la chaine de Simon LEACH, le petit fils de Bernard LEACH. J’ai très rapidement investi dans l’excellent “The Potter’s Dictionary of Materials and Techniques“, de Frank et Janet HAMER. Ces deux outils là ont été des guides réguliers, que je nourrissais avec tout ce que je pouvais trouver de références asiatiques.”

“La cuisson biscuit s’effectue chez moi en four électrique. Pour mes créations de platerie, j’utilise le plus souvent mon four à gaz, et jusqu’a maintenant, je cuis principalement en oxydation. Depuis un an, j’ai construis un four à bois (train kiln) à flamme directe chez moi, 1200 litres utiles, et je commence à produire de la céramique en cuisson avec exposition à la cendre.”

Cyril DENNERY - Train Kiln 1200L
Cyril DENNERY - Cuisson de nuit

“À propos de la transmission du savoir-faire, comme j’ai appris avec les chaines YouTube, j’ai également commencé la mienne que je nourris de temps en temps. Je sais qu’elle est appréciée et je rencontre souvent des personnes par ce biais là. Parfois pour de simples questions, parfois ces gens viennent jusqu’à mon atelier pour faire connaissance avec l’univers. C’est une très bonne manière pour offrir une base d’échange de la connaissance. J’entends par là que c’est très efficace, personne ne perd de temps. Les gens qui me posent des questions sont ceux qui sont dans une démarche de recherche. C’est un juste retour, et puis c’est extrêmement nourrissant. La connaissance est faite pour être partagée pour continuer son chemin, être nourrie et donner forme à la diversité infinie de la création.”

Cyril DENNERY - Tour
Cyril DENNERY - Style2

Source des photos et des textes : Cyril DENNERY et Yann san