Véronique MAURY : Une amie l’a définie un jour comme une Thé-ramiste : céramiste du thé. “J’utilise des terres à grès très chamottées, pour leur force et leur présence sous cette peau que sont les engobes et l’émail qui les recouvrent. Je recherche en permanence une cohérence entre la terre, la forme et le décor, le tout dans la sobriété, pour que les 5 sens soient en éveil devant chaque pièce. Mon inspiration vient d’un caillou, un paysage, une peinture, une recette de cuisine, un motif de tissu, une lecture, une architecture, le Japon, les lieux où j’ai voyagé, Haïti et l’Afrique où j’ai vécu, les autres céramistes, mais surtout la céramique japonaise. Mon émail principal, celui qui recouvre la plupart de mes pièces, est une adaptation d’un Kudo-Matto japonais, que je pose par-dessus l’engobe et le décor. C’est un émail que j’assemble moi-même à base de poudres de roches. En règle générale, pas d’émail tout prêt, sauf pour quelques essais de superpositions pour une commande spécifique.”