Maud THIÉFAINE : “On m’avait prévenue, l’argile colle aux pieds et c’est dur de s’en défaire. Je suis tombée amoureuse de la Puisaye. Je ne m’en éloigne pas trop et m’installe en 2019 à La Borne pour cuire au bois et baigner dans l’atmosphère potière et sympathique de ce village. Sensible à la beauté de ce qui m’environne quotidiennement. Je fais des pièces utilitaires. De la vaisselle de tous les jours (Utsuwa), des pots de jardin et des vasques, pour créer de la poterie pour chaque coin de la maison. Et des objets liés à mon habitude de vie, pots à compost, entonnoirs à Kéfir et d’autres formes. C’est difficile de parler de son propre travail, une cliente a utilisé ces mots : « sobre, épuré, rustique et en même temps hyper délicat ». Je crois que ça correspond bien à ce que je crée. La nature est ma principale source d’inspiration. J’ai remarqué que je vais naturellement vers des teintes plus chaudes et colorées en été et que mes émaux sont aux teintes de la brume, de la nuit qui tombe bien tôt en hiver. Je suis contemplative et m’émerveille toujours de la nature, du végétal comme du minéral.”