Kenzan, potier ermite – Yasuko ÔNO-DESCOMBES

Qui était le céramiste japonais Kenzan OGATA ? Peu connu en dehors du Japon, son seul nom suffit à évoquer auprès du public japonais toute une œuvre et tout un univers esthétique qui représentent, selon les connaisseurs, la quintessence de la conception proprement japonaise de la beauté dans l’art.

Kenzan signait volontiers ses œuvres de son nom, suivi de la mention : “potier-ermite”. Le présent essai est une des premières tentatives qui aient été faites pour présenter en langue française cet artiste et son esthétique.

Yasuko ÔNO-DESCOMBES est enseignante et chercheuse, spécialiste de l’histoire culturelle et esthétique du Japon : l’interprétation du discours japonais sur les pratiques traditionnelles dans le domaine des activités esthétiques et de l’art visuel, ainsi que la question de l’acculturation étudiée à travers les divers discours sur la tradition esthétique japonaise, notamment sur la pratique culturelle dite de la cérémonie du thé.

Sources des photos : editions-harmattan.fr / youtube/UfrllshOrleans

Éditions : L’Harmattan

Nombre de pages : 128

Format : 13,5 x 21,5 cm

Langue : Français

Date de parution : Février 2011