J’ai adopté ce Bol à thé – Chawan – 茶碗. En 2020, je cherchais un bol de Akihiro NIKAIDO 二階堂明弘. Mes yeux se sont arrêtés sur ce Chawan présenté par la Galerie Trophée Macocotte. La blancheur du Kohiki est maîtrisée à la perfection. La surface poudrée semble éphémère. La forme traditionnelle et intemporelle confère une dimension métaphysique. Un attachement à la Voie du thé à laquelle il aime associer ses expositions pour créer des rencontres artistiques et sensorielles.

Il conçoit ses œuvres sous l’angle du Yūgen 幽玄, terme d’esthétique correspondant à un idéal de beauté. Employé à l’origine dans un contexte bouddhique ou taoïste pour désigner une profondeur qui échappe à toute forme doctrinale. La profondeur dans la domaine de la poésie et théorisé par les poètes Fujiwara no Shunzei 藤原俊成 (1114-1204), Fujiwara no Teika 藤原定家 (1162-1241) et le dramaturge Motokiyo Zeami 世阿弥 (1363-1443).

Il a développé un groupe d’artistes céramistes appelé Toh-ISM (陶ISM) afin de soutenir les jeunes artistes d’aujourd’hui. Créé il y a 9 ans par Akihiro NIKAIDO 二階堂明弘 quand il travaillait à Mashiko. Le but est de connecter et d’élargir les potiers actifs individuellement. Actuellement, le céramiste Hiroyuki TOMITA 富田 啓之, actif au niveau international, est le président du comité exécutif.

Il était courant de franchir les étapes pour devenir apprenti chez un maître et devenir indépendant. Ces dernières années, il y a beaucoup de jeunes potiers qui n’ont pas de maîtres. Un lieu d’interaction personnelle s’est avéré nécessaire pour un nouveau type de groupe de poterie.

Localisation : Ville de Shuzenji – Préfecture de Shizuoka – Région du Chūbu – Île de Honshū